Langue
    • 18 JUIL 18

    Blanchiment des dents

    Description

    Le blanchiment dentaire est un procédé qui éclaircit les colorations de l’émail et de la
    dentine d’une dent en utilisant un produit de blanchiment contenant du peroxyde de
    carbamide ou le peroxyde d’hydrogène. Ce produit mis en contact prolongé avec une dent
    enlève les colorations qui se sont formées avec les années.
    Les dents blanches d’un sourire éclatant est un signe de beauté, de santé et de jeunesse.

    Pourquoi les dents se colorent?

    Les dents peuvent être recouvertes de plaque ou de tartre qui se colorent au tabac, au
    café, au thé . Un détartrage et polissage des dents suffisent à éliminer ces tâches.
    La coloration peut être logée dans l’émail et dans la dentine des dents. Ceci peut être
    causé par la carie, le tabac, certains médicaments pris en bas âge comme la tétracycline,
    ou d’une trop grande consommation de fluor.

    Contre-indications du blanchiment

    -Les patients de moins de 16 ans parce qu’ils possèdent une chambre pulpaire large, ce
    qui peut être à l’origine de sensibilité lors du blanchiment.
    -Les femmes enceintes ou les femmes en allaitement.
    -Les personnes ayant les dents ou les gencives sensibles, incluant la sensibilité associée
    aux récessions gingivales ou aux obturations (plombages) défectueuses.
    -Les patients qui présentent des allergies au peroxyde.
    -Les patients atteints de gingivites, de parodontites ou de caries avancées.
    -Les obturations , les couronnes ou les facettes ne se blanchissent pas au peroxyde. Il
    faut considérer refaire ces restaurations après le blanchiment si le résultat laisse des
    inégalités de blancheur.

    Points à considérer

    -Les dents jaunâtres blanchissent mieux que les dents grisâtres.
    -Les fumeurs auront des résultats limités s’ils ne s’abstiennent pas de fumer.
    -La consommation de tabac durant le traitement augmente les risques de cancer.
    -Le blanchiment n’est pas à vie, il faut faire des retouches après six, douze ou dix-huit
    mois dépendant de la quantité de consommation de tabac, de café, de thé et de vin rouge.
    -Les dents hautement colorées, comme par exemple une coloration sévère causée par la
    tétracycline, peuvent nécessiter jusqu’à six mois de traitement à la maison, ou plusieurs
    traitements à la chaise. Dans ces cas, si les dents ont en plus des restaurations, on peut
    considérer de poser des couronnes ou des facettes en porcelaine pour avoir de meilleurs
    résultats plus rapidement.
    -Les degrés de blanchiment peuvent varier d’une personne à l’autre.

    Techniques de blanchiment

    +Dentifrices blanchissants
    Tous les dentifrices enlèvent légèrement les tâches sur les surfaces dentaires par faible
    abrasion. Certains dentifrices blanchissants contiennent des agents chimiques qui
    permettent la suppression d’une plus grande quantité de tâches dentaires. Mais aucun
    dentifrice ne donne un résultat comparable à celui obtenu chez un dentiste.
    +Blanchiment à la maison supervisé par un dentiste
    Ce système utilise des gouttières parfaitement adaptées aux dents, lesquelles sont
    remplies d’un gel blanchissant à base de peroxyde. Ces gouttières sont confectionnées
    suite à la prise d’empreintes des dents pour permettre un contact dentaire maximal et
    réduire le contact avec la gencive. Elles doivent être portées pendant quelques heures à
    chaque jour, ou durant la nuit, pour une période de deux semaines ou plus dépendant du
    niveau du blanchiment désiré. Ce traitement n’est pas permanent et nécessite des
    retouches après six ou douze mois, dépendant du degré d’ingestion d’aliments qui tachent
    les dents.
    +Blanchiment à la chaise chez le dentiste
    Ce système permet le blanchiment dentaire en une seule visite chez le dentiste. Le
    procédé nécessite premièrement l’application par l’hygiéniste d’un gel protecteur sur la
    gencive car celle-ci peut être irritée par le peroxyde. Ensuite, l’agent blanchissant est
    apposé directement sur les dents et le blanchiment est accéléré par la chaleur ou une
    source de lumière. La concentration en peroxyde de ce procédé étant plus élevée que les
    autres systèmes de blanchiment, on atteint alors un meilleur résultat. Des retouches
    doivent être faite après six à douze mois car le traitement n’est pas permanent.
    +Risques associés au blanchiment dentaire
    Sensibilité dentaire temporaire
    Cette sensibilité est temporaire et disparaît au bout de trois jours. On peut la réduire soit
    en portant la gouttière pour une période de temps plus courte, soit en interrompant le
    blanchiment pour quelques jours, soir par l’application d’un gel à base de fluor sur les
    dents avant de faire le blanchiment. On peut aussi utiliser un dentifrice désensibilisant
    durant quelques semaines avant le traitement de blanchiment.
    Irritation temporaire de la gencive
    L’irritation des gencives est temporaire aussi.Elle disparaît par l’application d’un gel fluoré .